Filtrer les articles

Qu'est ce que le bien-être animal ?

Qu'est ce que le bien-être animal ?

Qu'est ce que le bien-être animal ?

Le bien-être animal est une préoccupation essentielle pour les éleveurs comme pour les consommateurs. Pour tous, il est important de mettre en adéquation, nos vies, nos métiers et nos convictions personnelles. C’est l’engagement collectif que propose Le Bœuf Ethique en créant le premier abattoir mobile  : mettre de l’Ethique dans l’étable, sur l’étale et sur la table !

Le bien-être animal est souvent traduit par le principe fondamental des 5 libertés individuelles. L'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) reprend ce concept en tant que principe directeur afin de faire ressortir les besoins fondamentaux indispensables pour le bien-être d'un animal. Publiées pour la première fois en 1979 par le conseil britannique sur le bien-être des animaux d'élevage, ces 5 libertés sont depuis reconnues de façon mondiale car elles ont été reprises dans les codes de l'OIE.

Elles expliquent les conditions que l'homme doit offrir à l'animal pour assurer son bien-être :

- absence de faim, de soif et de malnutrition : il doit avoir accès à l'eau et à une nourriture en quantité appropriée et correspondant aux besoins de son espèce ;
- absence de peur et de détresse : les conditions d'élevage ne doivent pas lui induire de souffrances psychiques ;
- absence de stress physique et/ou thermique : l'animal doit disposer d'un certain confort physique ;
- absence de douleur, de lésions et de maladie : l'animal ne doit pas subir de mauvais traitements pouvant lui faire mal ou le blesser et il doit être soigné en cas de maladie ;
- liberté d'expression d'un comportement normal de son espèce : son environnement doit être adapté à son espèce (il doit être en groupe si c'est une espèce sociale par exemple).

À travers ces 5 libertés, on peut s'assurer de la Bientraitance animale : l'animal est dans un environnement conforme à ses besoins.

L’appellation des bovins

L’appellation des bovins

L’appellation des bovins

Lorsqu’on achète de la viande de boeuf, on ignore bien souvent les différents termes et catégories d’animaux puisqu’en fonction du sexe de l’animal et de son âge, l’appellation du bovin n’est pas la même :

La génisse est une femelle qui n’a pas encore vêlé, elle devient une vache dès la naissance de son premier veau vers 3 ans. Ce veau appelé aussi broutard est élevé sous la mère jusqu’à ses huit mois environ, sa viande est rosée. La France est le premier pays consommateur de veau et la majorité des « viandes de boeuf » consommée en France est en réalité de la vache !

Par ailleurs, le taureau, mâle non castré, est le reproducteur du troupeau, il se consomme le plus souvent dans ses régions d’élevage comme la Camargue.  Le taurillon  est un petit taureau abattu avant 2 ans; la qualité de sa viande (à cause de la croissance rapide) est  moins tendre, donc plutôt destinée à être braisée ou bouillie.

Enfin le bœuf, un est jeune mâle castré vers 8 mois qui grandit pendant environ 3 ans et dont la qualité de la viande se rapproche de celle d’une génisse puisque sa croissance lente due à l’absence d’hormones mâles lui apporte une meilleure répartition des graisses et donc une viande d’une plus grande qualité gustative !

#Viandedequalité