Accueil / Pas si bête ! / Prairie mon Amour
Prairie mon amour

Prairie mon Amour

Prairie humide, pâturage, estive, alpage, prairie bocagère, etc., le terme de prairie évoque une grande diversité de milieux, de compositions en plantes et de paysages qui modèlent nos territoires, préservent la biodiversité, font le plaisir des yeux et de ses ruminants sans qui elles évolueraient naturellement vers des landes, des friches puis de la forêt. Et qui dit prairie riche et diversifiée, dit aussi qualité des produits de l’élevage pour les viandes et les fromages.

Elles jouent un rôle important dans la régulation du climat en fixant le carbone atmosphérique via la photosynthèse et en stockant ce carbone dans le sol et dans les parties aériennes des plantes. Elles diminuent l’intensité des crues et des inondations en jouant le rôle d’éponge lors d’épisodes pluvieux. Par divers processus, elles piègent également les polluants, contribuant ainsi à l’épuration de l’eau et à l’alimentation des eaux de surface et des nappes souterraines avec une eau de qualité.

La déjection des vaches au pâturage est un juste retour des choses qui profite aux végétaux tout en constituant le garde manger des insectes utiles à la vie de la prairie.

On y recense de nombreuses espèces végétales qui, associées aux haies, offrent des habitats variés où peut se réfugier, se nourrir et se reproduire une grande diversité d’animaux : insectes, oiseaux, mammifères.Toute cette diversité permet le fonctionnement de multiples chaînes alimentaires.

Mais la biodiversité se constate aussi sous terre. Dans le sol d’une prairie, vivent des milliers d’êtres vivants comme le ver de terre. Toutes ces espèces vivent à l’abri, dans un sol qui n’est jamais labouré et protégé par l’herbe toute l’année !

Les prairies sont formidables ! Terres agricoles non cultivables, elles sont des pistes intéressantes dans les enjeux agricoles, écologiques et environnementaux !

#ecologie #elevagepaysan