Filtrer les articles

Qu'est-ce que la viande éthique ?

Qu'est-ce que la viande éthique ?
Retour sur Les Bonnes Choses émission culinaire sur France Culture avec Caroline Broué tous les dimanches à midi !
C'était dimanche 6 mars dernier à la Maison de la Radio à Paris, à la sortie du Salon de l'agriculture. Emilie Jeannin tentait de répondre avec Romain Leboeuf - Artisan Boucher sacré Meilleur Ouvrier de France - à la fameuse question ;
"Qu'est ce que la viande éthique ?"
avec l'intervention de la cheffe Laëtitia Visse du restaurant La femme du Boucher à Marseille !
Pour réécouter c'est tout simple, suffit de cliquer par ici 👇

Manger pour sauver la planète !

Manger pour sauver la planète !
Le jeudi 24 février à Ground Countrol à l’occasion de l’événement « Manger pour sauver la planète » se tenait une série de conférences et tables rondes.
Emilie Jeannin a eu la chance d’y être invitée pour parler de notre expérience incroyable avec la mise en place du 1er abattoir mobile de France, qui va de ferme en ferme, pour ne plus transporter les animaux mais juste la viande !
Aux côtés de Benoit Bringer auteur du film 🎥 « Faut il arrêter de manger les animaux ? » de Valéria Rodriguez de Fair Trade Max Havelaar , d’Edouard Bergeon auteur du film 🎞 "Au nom de la Terre" avec Guillaume Canet dans le rôle de son père, et animée par la journaliste Emmanuelle Viber ...
Pour revoir la conférence, c'est ici : 
 https://www.groundcontrolparis.com/utopie-realite-revolutionner-notre-systeme-alimentaire/

Quelle viande mangerons-nous demain ?

Quelle viande mangerons-nous demain ?
Quelle Viande mangerons nous demain ?
Retour sur la Table Ronde organisée par le Journal Le Monde, lors de son festival Imagine, le 05 octobre 2019 à Paris.
A l’échelle mondiale, la consommation de produits carnés, le plus souvent issus d’élevages industriels, ne cesse de grimper, malgré les appels scientifiques et médicaux à plus de flexitarisme.
Le régime végétarien, décrit comme meilleur pour la santé ou la planète, reste cependant très minoritaire.
Si des éleveurs s’engagent à mieux traiter leurs animaux et défendent une solution plus respectueuse de leurs bêtes, d’autres estiment que seule la viande de laboratoire, produite in vitro, peut permettre de proposer un produit équivalent, moins polluant et sans souffrance animale.
Alors demain, quelle viande mangerons-nous ?
Avec Paul Shapiro, auteur de Clean Meat, le boucher Hugo Desnoyer, l’éleveuse Emilie Jeannin et l’historien Bruno Laurioux à l’Opéra Bastille.
Une rencontre animée par Joséfa Lopez et Mathilde Gérard, journalistes au Monde.
A regarder ici !

Contrôles et réglementation

Contrôles et réglementation
Notre abattoir mobile est soumis comme tous les établissements d'abattage de France qui sont agrées par les services de l'état, aux mêmes réglementations et contrôles.
Ainsi, à chaque journée d'abattage les services de l'état organisent sur place un contrôle permanent des opérations d'abattage.
Une visite ante mortem c'est à dire une visite de contrôle des animaux vivants avant leur abattage est réalisée et vise à s'assurer que les animaux ne présentent aucune contre indication à leur abattage ; absence de blessures, de signes de maladie, aucun signe qui pourrait alerter le vétérinaire sanitaire en charge de la bonne santé des animaux.
Ensuite toutes les opérations ; amenée des animaux, étourdissement, contrôle de la perte de connaissance, saignée puis toutes les étapes de la mise en carcasse sont contrôlées et chaque geste du process est vérifié.
Enfin, la carcasse est inspectée dans le détail avant d'être pesée fiscalement c'est la visite "post mortem" et si le vétérinaire ne décèle pas de problème, l'estampille est alors apposée par ses soins et délivre l'autorisation de sa mise sur le marché pour la consommation humaine.
Nous avons reçu ce jour le courrier nous informant du résultat de l'inspection sur le niveau de la maitrise sanitaire et le résultat est : TRÈS SATISFAISANT !! !
Vous pouvez retrouver tous les résultats des contrôles réalisés par les services de l'état sur le site internet dédié Alim'confiance en cliquant par ici :

Message d’Emilie Jeannin, Présidente du Bœuf Ethique

Message d’Emilie Jeannin, Présidente du Bœuf Ethique

C'est avec beaucoup d'émotion, entre 45 mails et 23 coups de fils, avec une pile de documents à finir avant la fin de l'année, que je vous écris depuis mon p'tit coin de paradis de l'Auxois.

Je tenais à vous remercier du fond du cœur d'avoir été sensible à notre projet - de mettre en place un abattoir qui se déplace de ferme en ferme en France - et de nous avoir soutenus en commandant et cuisinant les viandes de Le Bœuf Éthique.

Je réalise à quel point cette année a été une course folle depuis la commande de cet abattoir mobile que j'ai signée il y a tout juste un an, le 23 décembre dernier. Une entreprise est née, une équipe a été recrutée et s'emploie chaque jour à mettre tout en œuvre pour satisfaire toutes les exigences réglementaires, solutionner les défis techniques, répondre à vos questions, et mettre en place une structuration pour un développement durable de notre solution d'abattage mobile.

Nous avons dû régler un certain nombre de problèmes avec des prestataires, et certains ont pu essuyer quelques plâtres au cours de ce lancement d'activité. Veuillez accepter toutes nos excuses pour ces désagréments et croire que notre objectif premier est de vous satisfaire pleinement et que nous déploierons toutes nos énergies dans ce sens. 

Nous avons réussi à mettre en route un abattoir mobile, qui respecte toutes les normes sanitaires en vigueur et permet de ne plus transporter les animaux vivants sur de longues distances, en 9 mois ! Même si nous avions préparé certains aspects depuis de nombreuses années, nous avons tout de même vécu une année 2021 très très "particulière" puisqu'elle est la concrétisation d'un rêve décrit pendant des décennies comme impossible !

Cette concrétisation nous la devons à nos très nombreux soutiens qui ont œuvré, chacun à sa manière. Et tels des colibris, ils auront, vous aurez fait votre part. Mais attention, si nous avons gagné une bataille, la guerre "de la malbouffe" n'est pas finie et nous avons encore et plus que jamais besoin de vous cette nouvelle année, pour ancrer définitivement cette avancée dans le marbre de la grande histoire de nos rapports à nos animaux d'élevage !

Comment ?

En continuant à acheter nos viandes et en convertissant vos proches. Si chacun ramène 5 amis, son boucher de quartier, ses restaurateurs préférés, ou la brasserie d'à côté dans le cercle des clients de Le Boeuf Éthique, alors nous pourrons permettre à plus d'animaux d'élevage de bénéficier d'un abattage à la ferme, et à beaucoup plus d'éleveurs d'avoir une rémunération digne de leur travail.

Vous êtes nos plus beaux ambassadeurs, et vous allez prouver avec nous, qu'un autre monde est possible pour peu que chacun fasse sa part.

Je vous souhaite tout le meilleur en ces temps particulièrement troublés, puissiez-vous trouvez des moments de ressourcement auprès de ceux qui vous sont chers.

A très vite, et je compte sur vous !!

Emilie JEANNIN

Présidente.

Une éleveuse en or

Une éleveuse en or

Cette semaine nous étions chez Sophie une éleveuse en or, qui élève des vaches de races laitières diverses et anciennes, pour leur lait.  Tandis que ces vaches donnent une partie de leur lait, elles élèvent leurs veaux en même temps.

Sophie a su inventer un système pour respecter ses animaux, tout en vivant des produits qu'ils produisent.

Ce petit bout de femme est un tour de force à elle toute seule !

Elle est débordante d'amour et d'attention pour ses vaches et ses veaux. Pouvoir travailler avec elle est un réel plaisir !

Le Boeuf Ethique, c'est aussi ça ; développer des partenariats avec des éleveurs uniques et engagés, passionnés et passionnants et leur permettre de respecter leurs animaux jusqu'au bout.

Soutenir notre démarche, cuisinez nos viandes dans votre restaurant , les vendre sur votre étal de boucher, ou encore les acheter en circuit cout sur notre site de vente en ligne, c'est faire sa part de colibri et contribuer chaque jour à soutenir des éleveurs comme Sophie, Michel, Laurence, Nicolas, Raphaël, Simon, Guillaume Dubois, Gilles, Brian, Michel, Antoine et tant d'autres !

Retrouvez nos éleveurs partenaires ici

 

Prairie mon Amour

Prairie mon amour

Prairie humide, pâturage, estive, alpage, prairie bocagère, etc., le terme de prairie évoque une grande diversité de milieux, de compositions en plantes et de paysages qui modèlent nos territoires, préservent la biodiversité, font le plaisir des yeux et de ses ruminants sans qui elles évolueraient naturellement vers des landes, des friches puis de la forêt. Et qui dit prairie riche et diversifiée, dit aussi qualité des produits de l’élevage pour les viandes et les fromages.

Elles jouent un rôle important dans la régulation du climat en fixant le carbone atmosphérique via la photosynthèse et en stockant ce carbone dans le sol et dans les parties aériennes des plantes. Elles diminuent l’intensité des crues et des inondations en jouant le rôle d’éponge lors d’épisodes pluvieux. Par divers processus, elles piègent également les polluants, contribuant ainsi à l’épuration de l’eau et à l’alimentation des eaux de surface et des nappes souterraines avec une eau de qualité.

La déjection des vaches au pâturage est un juste retour des choses qui profite aux végétaux tout en constituant le garde manger des insectes utiles à la vie de la prairie.

On y recense de nombreuses espèces végétales qui, associées aux haies, offrent des habitats variés où peut se réfugier, se nourrir et se reproduire une grande diversité d’animaux : insectes, oiseaux, mammifères.Toute cette diversité permet le fonctionnement de multiples chaînes alimentaires.

Mais la biodiversité se constate aussi sous terre. Dans le sol d’une prairie, vivent des milliers d’êtres vivants comme le ver de terre. Toutes ces espèces vivent à l’abri, dans un sol qui n’est jamais labouré et protégé par l’herbe toute l’année !

Les prairies sont formidables ! Terres agricoles non cultivables, elles sont des pistes intéressantes dans les enjeux agricoles, écologiques et environnementaux !

#ecologie #elevagepaysan 

 

 

 

La diététique de nos vaches

La diététique de nos vaches
La diététique de nos vaches

On n’a rien inventé de mieux que des herbivores pour valoriser nos terroirs !

En saison estivale quand la vache est au pâturage et reprend possession de la campagne, elle est nourrie à l’herbe. On dit que c'est une vache ou un bœuf herbagé, avec une nourriture naturelle de saison d’herbe fraîche. Mais à la saison froide, quand elle est à l’étable, elle continue à manger la même herbe, mais séchée, qu’on appelle le foin.

Toute l’année le troupeau est nourri avec la production végétale de la ferme, ce qu’on appelle un produit fermier issu d'élevages paysans, c ‘est le summum de la qualité alimentaire pour nos animaux. Dans nos prairies qui ont déjà des siècles d’existence, il y a une diversité avec des orchidées, du lotier, du mil, du trèfle ladino etc … Cette biodiversité est importante.

Cette diététique qui est celle de nos vaches fait le bien-être de l’animal, et cela s’en ressent sur la qualité de la viande !

 

𝐋𝐚 𝐝𝐢𝐞́𝐭𝐞́𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐧𝐨𝐬 𝐯𝐚𝐜𝐡𝐞𝐬